Tou Bichvat, ou le Nouvel An des Arbres, est une fête juive qui, dans le calendrier hébraïque, a lieu le 15 du mois de Chevat. Cette année 2020, dans notre calendrier occidental, il a lieu le soir du 9 et le 10 février.

Lors de Tou Bichvat, on se régale de fruits, parmi lesquels figurent le raisin, la grenade, la figue, la datte, l’olive, les fruits du caroubier et de l’amandier.

Je suis infiniment touchée par cette tradition de la kabbale.

Cette tradition nous rappelle que l’homme est un arbre qui s’inscrit dans et suit un même processus physique, initiatique et spirituel pour grandir et devenir celui qu’il est appelé à être.

L’arbre est le miroir de l’existence, il change, il se transforme, il se renouvelle et pourtant il reste toujours le même. Proverbe Indien.

Nous nous inspirons de la métaphore de l’arbre pour aider nos enfants à devenir des êtres pleinement épanouis :

  • Accepter ses racines, ses origines ;

  • Accepter d’être unique ;

  • Accepter d’être différent pour développer notre créativité (notre fruit) et la mettre au service de notre environnement ;

  • Accepter de nous relier à notre champ des possibles.

Un arbre grandit et se développe dans un silence mystérieux. Tout en lui est unique. Il n’y a pas de petite taille, de grande taille, de blond ou de noir, de gros, de maigre,…Tout est beau à voir, à regarder, à sentir et à toucher pour respirer, se régénerer, s’apaiser, changer son état d’esprit et s’inspirer pour être juste bien dans sa tête et dans son corps.

Les arbres et les forêts retiennent les sols par leurs racines, diminuent les hautes températures, stockent l’eau dans leurs racines et leurs feuilles pour la redistribuer par la suite. Ils absorbent les déchets de l’air et nous restituent l’oxygène, un air propre et sain pour notre santé et toute notre belle planète. Sans cette purification, aucune vie n’est possible. Les arbres ne sont pas là uniquement pour faire joli. Ils sont là pour faire naître la graine de conscience de vie qui est en chacun de nous.

Les arbres sont là pour nous montrer comment passer du symbolique à la réalité (du contenu invisible d’une petite graine à un arbre) et nous montrer le processsus à appliquer à notre croissance personnelle de façon à nous équilibrer.

Les arbres sont les témoins concrets des changements de saison, des 4 éléments : la terre, l’eau, l’air et le feu. Les arbres nous apprennent à vivre dans une plus grande diversité pour harmoniser notre esprit avec notre âme et notre corps.

Le grand changement climatique que nous vivons aujourd’hui nous montre combien la mission des arbres devient difficile. Selon notre sensibilité et nos expériences cela nous effleure ou nous touche plus ou moins profondément. Mais impossible de ne pas voir les images des forêts entières brûler et ne pas sentir ce désert de cendres fumés sous nos pieds. Ils payent le prix fort de l’ignorance des hommes, de sa mauvaise foi et de sa vanité.

Mais nous savons aussi que les difficultés dévastatrices auxquelles ils sont confrontés les forcent à développer une énergie toujours plus grande pour mieux survivre, s’adapter et assurer notre survie de façon inconditionnelle.

Leur humilité et leur amour inconditionnels sont plus qu’inspirants pour tout un chacun.

Il est urgent aujourd’hui d’être responsable individuellement et de s’engager collectivement pour réparer ce que nous avons mal compris, mal apprécié, mal considéré et mal relié en nous, à nous et avec nous. Être dans la complémentarité et la solidarité avec nous mêmes, la nature et les autres. Elever notre Esprit vers le ciel pour plus de lumière et de clarté.

Il est toujours temps de se changer en Bien pour être Béni. Même si la loi de gravité nous fait plus facilement descendre que remonter, le meilleur est vers le haut et le plus vivant au sommet de notre être.

Je dis merci aux arbres. Merci pour tout ce travail éprouvant pour nous protéger, nous nourrir et nous entourer d’amour. Merci pour toute cette belle énergie et toute cette matière qu’ils nous fournissent pour bâtir nos maisons, nous chauffer. Merci à leurs feuilles qui tombent pour nourrir la terre. Merci à leur racines qui freinent l’érosion de la terre et la stabilisent. Merci de nous servir de filtre contre tous ces déchets toxiques de toutes sortes.

MERCI, MERCI…. D’ETRE LÀ POUR CHACUN DE NOUS ET DE NOUS AIMER EN DÉPIT DE TOUTES NOS MALADRESSES ET DE TOUTES NOS ERREURS.

 Co- créons notre Santé.

 La Santé est en toi, crée ta santé.

 Selmour Saveurs : Le goût et le sens de la vie.

Roselyne Marianne

X
X