fbpx

Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie. Carl Gustav Jung

Le coronavirus est devenu plus qu’un symbole de guerre entre l’Invisible et le Visible.

Sa présence sature notre respiration en voulant renouveler l’air de notre pensée pour créer un AUTRE EQUILIBRE, le VRAI. 

20 20 20 : UN NOUVEAU CORPS, UN NOUVEL ETAT D’ESPRIT et UN NOUVEAU LIEN AVEC NOTRE MOI SUPERIEUR

Avec ce printemps, on suspens son souffle. On respire l’Esprit de cette NOUVELLE  Energie Printanière. Un nouveau mental, une nouvelle cor-relation avec l’esprit et la matière, une nouvelle vibration, un nouveau rythme avec son changement de polarité direct et instantané pour nous tous.

Le Printemps est un processus de transformation et de grande mutation pour garder, préserver, donner et fortifier la vie. C’est son TRAVAIL pour que la VIE gagne sur la mort.


Il s’occupe en effet de faire bouger et RE-NAÎTRE LA VIE qui est en chacun de nous. 

Entrer en contact avec son Esprit et l’Esprit de toutes Sources pour nous relier avec la vie, c’est tout l’apprentissage de ce 2ème millénaire.

Le symbole de cet Esprit supérieur du printemps 2020 bouleverse notre réalité quotidienne à tous et nous ré-oriente dans le vrai sens de la vie.

Ce nettoyage de tout le haut de notre corps, de notre pensée, de nos intentions dans nos actions matérielles passées et présentes, est vital pour le futur.

Notre confinement et nos restrictions individuelles et collectives sont une manière de nous faire changer certaines habitudes, et abandonner certaines addictions trop néfastes pour nous et notre planète.

Ce nouvel état d’esprit est en train de se développer avec beaucoup de peurs.

Cet Esprit s’appelle LA PRESENCE CONSCIENTE DE LA VIE. Même si nous ne voyons pas encore comment nous ré-organiser dans cette grande désorganisation, les choses se précisent. 

Ces peurs que nous connaissons tous aujourd’hui, je les ai connues par la force des choses durant mon enfance et ma jeune adolescence dans un contexte économique restrictif. Même si les causes étaient différentes, je vivais la privation alimentaire et matérielle.

Privé de l’essentiel, cette énergie qui vous met d’abord debout pour assurer le mouvement de la vie reste un seul et unique challenge pour nous tous : comment se confronter à l’angoisse de la mort dans des moments de pénurie et de crise sanitaire. 

J’ai dû faire connaissance avec ce corps physique qui avait faim, l’apprivoiser avec le peu d’énergie dont il disposait pour répondre à mes besoins vitaux.

C’est là que la notion du TEMPS INITIATIQUE a pris tout son sens pour moi.

Dans la nature, les légumes comme les fruits n’étaient pas tous prêts en même temps. Il y avait un temps pour chaque chose. Il fallait observer et  écouter la nature agir pour elle-même, pour mon bien comme pour celui de tout un chacun. 

Je reconnais en quelque sorte cet ESPRIT SUPERIEUR qui m’a aidé à prendre soin de mes émotions en acceptant la situation tout en continuant à prendre soin de mes rêves pour vivre une vie meilleure. Merci LA VIE.

De même que ma relation avec ce que je mangeais, mes liens avec l’air, l’eau, la terre et le soleil ont eu un SENS VITAL ET EXISTENTIEL dans ma vie.

Regarder le Soleil se lever chaque matin. Voir la lumière et sentir la chaleur sur mon corps est un moment intime, précieux et privilégié que j’entretiens toujours tant son importance est capital pour que la vie existe. C’est si nourrissant et magique.

Comme maintenant, avec le changement d’heure à 19h, il fait encore CLAIR le soir. C’est une joie pour moi. Je ne me sens pas seule. Savoir que la lumière sera de plus en plus là  au fur et à mesure que nous avançons dans la saison me réjouit et nourrit mon esprit, m’apaise et me remplit de bonheur.

La privation alimentaire et matérielle que j’ai connue dans mon enfance et mon adolescence m’ont fait prendre conscience de la vie présente dans mon corps et du rythme et des lois de la nature.

AIMER les Sources essentielles de la Vie, comme l’eau, la terre, l’air et le soleil… n’est ni un geste ni un moyen banal pour juste servir mes besoins physiques. Ce sont mes vrais amis. Quand je suis dans mon jardin, je travaille pour eux, je leur parle et ils travaillent aussi pour ma vie et celle de tous mes proches. La vibration de leur beauté fait bouger toutes les cellules de mon corps de la tête aux pieds.

ÊTRE DEBOUT veut dire que nous sommes en vie. C’est notre PREMIERE GRANDE CONSCIENCE que la vie est avec nous.

Apprendre à travailler en esprit avec l’Esprit, c’est faire circuler le sang de l’univers et de la nature dans notre corps, disait ma grand-mère.

FAIRE CONFIANCE A CETTE ENERGIE SUPERIEURE C’EST RECONNAÎTRE NOTRE ORIGINE A TOUS . 

Voici quelques petits points de repères qui m’ont aidée à  m’approprier de cet espace –temps, sans m’identifier, comme ma compréhension du temps initiatique me l’a appprise.

Ecouter le bruit de votre ou de vos peurs avec ou sans action qui semble vous apaiser, sans jugement aucun.

Ne pas avoir peur d’écouter le sentiment de solitude que cette peur génère.

Appeler et inviter la Santé qui est en vous à prendre plus d’espace pour vous aider dans les moments de doute.

SAUTER-DANSER-CRIER-PLEURER pour éliminer les déchets toxiques de votre organisme.

Créer un rendez-vous privilégié, seul avec vous-même, et demander au Silence de vous guider dans tous vos pas mal assurés.

Créer un lien de réel amitié avec le SILENCE pour co-créer votre futur.

MERCI A NOUS SOIGNANTS ET SOIGNES DE VOULOIR BÂTIR UN NOUVEAU MONDE.

MERCI A NOUS TOUS DE PRIORISER LA VIE.

La Santé est en toi, crée ta santé.

Roselyne Marianne

X
X