Feuille de route initiatique pour mars

Feuille de route initiatique pour mars

Mars, une invitation proposée par la nature pour célébrer le renouveau

La citation du mois

Nous avons le choix de nourrir le positif en nous ou de nourrir le négatif. Melki Rish

Que nous dit le mois de mars sur le plan initiatique

Nous sommes tous invités petits et grands. Révéillés ou pas, prêts ou pas. Il faut se mettre debout, les gars, tout le monde sera accompagné là où il est dans son évolution. Il suffit juste de répondre OUI à la vie comme au printemps. La vie a gagné sur la mort. Gratitude et reconnaissance à la Vie.

Le mois de Mars symbolise le mouvement en avant, une énergie lumineuse et vivifiante et le partage avec amour.

La nature dans sa grande mutation s’est réveillée silencieusement avec une nouvelle programmation cellulaire qui amène ces plus beaux bourgeons, ces plus belles fleurs pour venir nous parfumer de sa nouvelle sève qui respire la vie. Elle nous invite à respirer la vie.

Ce souffle, cette énergie vitale, la nature nous l’offre avec générosité pour soutenir notre changement pour de nouvelles pensées, actions, projets et expériences.

L’enjeu, c’est plus de légèreté dans nos relations avec nous-mêmes et avec les autres, c’est plus de plaisir, de paix et de joie dans notre quotidien. Le but ultime est de capitaliser le plus de présence possible à nous-mêmes et dans ce que nous faisons.

Souvenons-nous que l’hiver nous a préparé à faire de la place intérieurement. Elaguer, couper avec des comportements et des schémas obsolètes qui nous gâchent la vie et nous pompent toute notre énergie jusqu’à l’épuisement total.

Il y a eu un moment juste et propice pour se nettoyer et se recycler pour faire naître ce nouveau moi en nous. C’est l’hiver.

Pas de regret. Comme on dit, ce qui est fait est fait, le reste, c’est qu’on n’est pas encore prêt pour le faire. « L’égo dit : quand tout sera en place je trouverai la paix ; l’âme dit : trouve la paix et tout se mettra en place. Citation anonyme. A méditer !

Maintenant c’est le moment de voir plus clair à la lumière du printemps pour entretenir ce qui va bien en nous jusqu’au prochain grand cycle intérieur pour faire le ménage. Et se sentir libre de demander une petite aide pour faire le plus gros si nécessaire au moment voulu.

Confronté à cette nouvelle réalité énergétique et émotionnelle, c’est à notre humilité, bienveillance et générosité que nous devons faire appel pour nous laisser guider par la Nature.

Comment fait-on pour être le printemps dans notre quotidien ?

  • Sois dans la gratitude d’être en vie. Dis toi bonjour et merci avec le sourire de quelqu’un qui est joyeux.

  • Emerveille-toi pour les petites choses qui apparaissent banales comme quand tu étais petit que tu regardais une petite fleur.

  • Apprends à donner, à aider, à rendre service, à recevoir, à accueillir une invitation en te sentant heureux, à recevoir un compliment, à recevoir la vie comme quand tu inspires et expires dans une respiration.

  • Accueille tes nouvelles idées et tes nouveaux projets sans te faire peur, ni te sous-estimer.

  • Fais connaissance avec de nouvelles personnes.

  • Apprends une nouvelle compétence.

  • Aime toi toujours un peu plus chaque jour, en prenant soin de toi.

  • Cherche le pourquoi de ta présence sur terre, ta mission pour devenir toi même.

  • Engage toi sur ton chemin.

En mars, quels organes sont concernés ?

Le mois de mars t’invite à prendre soin de deux organes en particulier. Le foie et la vésicule biliaire.

POURQUOI ?

Parce que, à chaque saison, un organe est mis à rude épreuve à cause de l’énergie de ce moment précis. L’hiver, tout est au ralenti et le corps doit compenser par une alimentation plus riches en sucre, en graisses et en protéines et par une activité réduite physiquement pour être dans son intérieur. La détoxification et les productions étaient presque à l’arrêt. En conséquence, plus de déchets à éliminer pour désacidifier le corps de toutes ces pollutions. En clair, au printemps, c’est le moment où les poubelles passent. Nous devons accompagner notre foie à sortir tous les déchets.

COMMENT FAIT-ON ?

Sur le plan énergétique :

  • Dire merci au foie de nous servir et de veiller à l’entretien de notre corps.

  • Réduire sucre, alcool et médicaments non utiles.

  • Reduire les produits chimiques d’entretien (maison, lessives, soins de corps…).

  • Choisir pour boire une eau minérale naturelle.

  • Eloigner notre zone de repos et de sommeil de toute nuisances sonores et électro-magnétiques.

  • Manger un maximum de légumes, en particulier des feuilles vertes de saison et des fruits comme les agrumes (citron, oranges).

  • Utiliser les épices et plantes aromatiques telles que le gingembre, ail, oignon, thym.

  • Manger léger le soir pour que la digestion ne dure pas toute la nuit.

  • Boire des infusions régulièrement et terminer par une tasse d’eau chaude le soir.

  • Bouger 15 à 30 minutes par jour pour respirer le plus d’oxygène possible. (Une activité légère et modérée est mieux).

Sur le plan émotionnel :

  • Pratiquer un esprit d’ouverture.

  • Être en permanence dans l’acceuil pour soi et les autres.

  • Choisir ses paroles pour quelles soient toujours constructives et vivifiantes.

  • Eviter d’accumuler les colères et de refouler ses frustrations et sentiments désagréables.

  • Exprimer les choses avec une bienveillance ou couper dans une relation lourde et toxique sans issue qui mine et dévore notre énergie.

  • Savoir se réajuster en permanence pour éviter les conflits stériles : modération et tempérance sont les maîtres mots.

  • Recycler ses émotions pour éviter l’accumulation.

  • S’exercer à des pratiques méditatoires dans toutes les occasions possibles.

  • Eliminer nos déchets relationnels régulièrement est Signe d’une belle santé et d’une belle humeur.

Le mantra du mois :

« La Santé est en moi, je crée ma santé »

La Clé du mois :

LA RESPIRATION : c’est toute la présence de ton âme et de ta vie spirituelle. Tout le mystère de la vie est dans notre respiration.

Notre respiration est notre premier passeport pour exister et entrer dans la vie sur terre. Cris-pleurs et bouche ouverte, on respire, ça y est, on est vivant. Cette première prise de conscience à la vie est la signature de notre existence et de notre identité terrestre. Le commencement de notre processus d’autonomie. L’air devient notre première source d’énergie, notre première nourriture et la sphère respiratoire le premier lieu pour être connecté avec les énergies cosmiques et avec l’univers.

Conclusion

En mars, accueillons le printemps. Acceptons d’aller de l’avant poussé par son énergie lumineuse et vivifiante. Eliminons les déchets accumulés au cours de l’hiver. Ouvrons nos portes et nos fénêtres et respirons la vie.

La santé est en toi, crée ta santé

Roslyne Marianne

X
X