fbpx
L’Automne, le printemps de l’Hiver

L’Automne, le printemps de l’Hiver

Introduction

Nous sommes toujours dans cette dynamique du confinement, dé-confinement, re-confinement partiel ou total et à la carte selon les régions et les pays.

Le coronavirus, cet événement planétaire, est bien le catalyseur de ce nouveau virage à 360° de l’économie mondiale. Nous sommes tous compressés et obligés de vivre cette transformation totale et nous adapter au mieux à un nouveau mode vie.

C’est donc dans cette ambiance un peu lourde que la lumière de l’automne nous invite à être et être toujours en quête de plus de maturité, de discernement, d’autonomie et de solidarité comme sont les saisons entre elles pour créer notre santé.

Voie ferrée en automne
Feuilles d'automne rouges
Un banc au bord de l'eau en automne

Invitation à être l’automne.

 L’automne organise chaque année son live pour les petits et les grands qui veulent grandir et être la vie.

Parce que c’est le temps pour plus de maturité, de cohérence, de responsabilité et de liberté.

C’est le grand rendez-vous de la récolte de tout notre travail, nos efforts et la possibilité de voir concrètement le résultat de notre transformation au fil des saisons précédentes. Même si pour l’instant nous avons plus de mal à nous approprier de cet esprit symbolique de l’automne pour avancer avec confiance.

Les arbres sont là pour nous montrer où ils en sont de par les nuances de la couleur de leurs feuilles et de leur lumière.

La magie de la présence du soleil, de l’eau, de l’air et de la terre dans leurs vies comme dans la nôtre est un vrai processus initiatique pour passer d’un cycle à l’autre.

Les arbres ont bien bourgeonné, grandi, fleuri et donné des fruits quelques soient les difficultés et les obstacles qu’ils ont aussi rencontrés et connaissent encore.

Chaque chose en son temps. L’automne est là. C’est la bonne saison pour évaluer notre maturité acquise.

L’augmentation de notre niveau de conscience et de sagesse est la preuve de la rencontre de notre esprit et de notre âme.

Ce que j’aime à l’automne :

Un chien couché dans les feuilles

 

1°) C’est cette BEAUTE et cette SAGESSE qu’il nous témoigne en toute humilité pour nous inviter à faire de même. Nous sommes tous libres de nous servir de ce miroir vivant, universel et intemporel pour que la vie circule en nous et dans nos plus petites relations pour qu’elle soient aussi belles que l’automne.

2°) J’aime aussi la Vérité de l’automne. Il me montre que si j’ai planté des haricots je ne récolterai pas un giraumon (courge). La Nature ne fait qu’aider ce que nous avons planté à pousser et à poursuivre son développement. Elle fera pousser le mal comme le bien. Parce que c’est sa nature. Autant le savoir, si nous cherchons notre Vérité.

3°) En automne, j’aime cette Vérité, cette cohérence qui me rend chaque jour un plus proche de mon authenticité, de ma vérité et de ma responsabilité pour être plus libre intérieurement.

 

 

4°) Ce que j’aime avec l’automne c’est sa capacité à rassembler, à faire un trait-union entre les saisons passées et la préparation de celle à venir.

5°) Ce que j’aime le plus, c’est ressentir tout son travail invisible. M’inspirer de son engagement à donner aux bons comme aux méchants le meilleur de lui-même. Je suis émerveillée par sa rigueur et la régularité de sa présence pour nous offrir chaque année le meilleur de son talent, son excellence et sa subtile ingéniosité à créer cette HARMONIE qui le caractérise si bien.

6°) J’aime l’Automne parce que c’est une de mes plus belle rencontre ici en Belgique, moi qui vient des Îles. Il m’apprend des facettes lumineuses de la vie que je ne connaissais pas. Gratitudes et Reconnaissance pour ce CADEAU de la vie.

 

 

Les potirons

La Nature est notre seul et unique modèle et Maître. 

 

Nous avons besoin de la Nature pour respirer, pour manger, pour construire notre habitation et pour nous relier avec elle en ESPRIT et nous connecter avec la Vie, l’Amour, la LUMIERE. Surtout dans cette période de pleine obscurité, de désordre, ce Tohu que nous connaissons tous.

Notre corps a bien besoin d’une nourriture saine locale, vivante et bio pour consolider notre défense immunitaire et nous protéger de l’intérieur de tout ce qui se passe et nous dépasse pour le moment.

Sur le plan physique et énergique, depuis des millénaire, la médecine chinoise a observé ce rythme de la nature et a constaté le lien que les saisons ont avec nos organes et que chacun de nos organes bénéficie d’un temps précis pour se réinitialiser (se nettoyer et être en pleine puissance de son énergie). C’est important de le savoir pour mieux nous observer, nous comprendre et prendre soin de nous.

Le cycle des organes
Une fillette joue avec les feuilles

Chaque saison a sa nature, son énergie, sa beauté et son degré d’amour et de lumière pour nous embellir et nous aider à devenir ce que nous sommes.

Belle co-création avec l’Esprit de l’Automne.

Roselyne Marianne 

La Santé est en toi, crée ta santé.

Un équilibre dans un déséquilibre

Un équilibre dans un déséquilibre

L’Inconnu est notre seule réalité pour toute cette année 2020.

Bouleversement
Le masque en rue

Le déséquilibre

Cinq mois se sont écoulés depuis ce Tohu Bohu sanitaire, biologique, virale, politique, économique,… Nous sommes dans un chantier à ciel ouvert toujours en train de déblayer le bien du mal, le vrai du faux, l’extérieur de l’intérieur.

Qui a eu cette idée folle d’inventer tout ce protocole, nous privant de notre sacré liberté.

Cette épreuve est notre réalité à tous.

Ce qui est certain, c’est que nous ne sommes plus les mêmes qu’avant et pas encore ce que nous serons demain.

Notre mode vie est en cours de réhabilitation totale qu’on l’accepte ou pas, et cela au niveau planétaire.

C’est toute notre humanité que est remise en cause.

Une nouvelle construction individuelle et collective s’impose.

C’est le GRAND CHANGEMENT que personne de nous s’attendait à voir sous cette forme.

Ce n’est pas un film qu’on regarde sur NETFLIX. C’est notre vie en live.

Chacun doit jouer plus que jamais son propre rôle.

Et c’est un virus qui a donné le signal de l’action.

Il n’y a qu’à regarder autour de nous pour comprendre qu’il faut se mettre à l’ouvrage  pour éviter de détruire notre planète et les humains que nous sommes.

Une nouvelle façon d’être, pour être nous-même et partager nos valeurs avec les autres est devant nous.

A nous de remettre le mal sur le bon chemin pour qu’il redevient BIEN.

L’air de rien, tout notre être subit des pressions au quotidien en plus de notre charge mentale habituelle pour assumer ce que nous vivons.

Notre capacité d’adaptation et notre équilibre sont mises à rude épreuve.

Mais comment retrouver un équilibre dans ce déséquilibre ambiant ?

 

Prendre la température
Un bébé sous protection
Déséquilibre

Un équilibre acido-basique

L'équilibre acido-basique

Cette période est fatiguante moralement, stressante, inquiétante, angoissante souvent.

Le PH est une mesure qui maintient un équilibre constant à l’intérieur de nous, nous aligne en mettant le bien et le mal, le négatif et le positif, le déchet acide et le doux alcalin dans un juste équilibre et nous rend zen. On le sait quand tout est à sa place et qu’il y a rien à enlever et rien à rajouter. Juste Bien avec nous et les autres.

Le déséquilibre de ce PH, souvent créé par un stress trop élévé qu’il soit intérieur ou extérieur, peut faire chuter notre capital minéral osseux, musculaire et entraîner une déminéralisation générale de notre corps entraînant la fatigue, une perte de poids ou prise de poids, l’insomnie, ou, plus localisés, problèmes de dents, crampes, sciatique, la perte de cheveux ou les cheveux plus grisonnants que prévu,…

La seule manière de prévenir ces dommages collatéraux en ce temps de grande agitation et d’échauffement des esprits, est de maîtriser nos fils d’alimentation en s’assurant notamment d’une bonne alimentation dite basique pour nous reminéraliser en permanence.

Notre premier carburant et le seul basique, ce sont les légumes et les fruits de saison et bio si possible.

Mode d’emploi pour un bon équilibre

1) Manger le plus possible de légumes frais et colorés ainsi que des fruits de saison en les accueillant avec gratitude et en prenant son temps pour les préparer.

2) Connaître la cause de chaque stress en suivant de près notre pensée.

3) Eviter les affrontements et conflits en tous genre qui génèrent de la colère.  

4) Trouver des solutions à chaque problème qu’on rencontre sur la journée pour éviter l’accumulation des émotions désagréables.

5) Prendre un jour à la fois.

6) Rire en abondance et faire rire nos proches avec générosité.

7) Adopter une attitude fluide et flexible à tous les instants.

8) Maintenir un mouvement, une activité régulière même peu soit il pour garder en action tout notre système immunitaire. Le trempoline est pour moi l’outil le plus doux pour se détendre quelque soit notre âge. Douceur et constance.

 

Variété de légumes
Se relaxer
Equilibre

Voilà comment j’essaie de trouver un équilibre dans un déséquilibre ambiant.

Je partage avec vous mes expériences, mes réflexions et mes questionnements en tout humilité parce que c’est ma nature de donner, d’aider et de transmettre, comme vous le faites avec vos amis, vos collègues, vos enfants, vos proches pour votre bien et pour celui de tous.

Toute ma gratitude pour le bien que vous en ferez en partageant avec qui vous pensez que cela pourrait être utile.

 Namaste

La Santé est en toi, crée ta santé.

Roselyne Marianne

Rougail de Bringelles

Rougail de Bringelles

 

Mon plat du mois d’août

 

C’est toujours un plaisir pour moi de venir partager avec vous des moments de mon fil d’actualité en espérant toujours vous retrouver dans la meilleure forme possible malgré un contexte qui ne nous permet pas encore une pleine liberté et indépendance .

Soleil, lumière et surtout chaleur en abondance jusqu’au bout du bout de l’été.

La ferme Maustichi de Leernes propose en abondance de fruits et légumes de saison pour favoriser notre santé. Cette semaine j’ai pu acheter des aubergines qu’on appelle à l’Île Maurice, des bringelles.

J’ai envie de partager avec vous ce plat de bringelles (aubergines) qui faisait partie des plats de mon enfance et qu’on accompagnait avec du riz. Un vrai bonheur.

 

 

La ferme de Maustitchi
Douceur mauricienne
Des bringelles
Des bringelles coupés

Le bringelle

 

Le bringelle est un légume fruit qui est magnifique par sa couleur mais qui ne doit être mangé que cuit, tout comme la pomme de terre, cela à cause de la solanine qu’ils contiennent.

Ce légume regorge de bienfaits pour notre corps. Il est pauvre en sodium et riche en potassium donc bon la tension et le cœur. Il est pauvre en sucre. C’est donc bon pour les personnes diabétiques.

Très conseillé pour toutes les inflammations des voies urinaire, il est diurétique.

Il contient les fibres nécessaire pour bien balayer notre intestin évitant ainsi toute fermentation qui intoxique notre organisme.

Il est facile à digérer, peu calorique. Il sait prendre bien soin de nous.

Petit conseil : ne les éplucher pas. Sa peau est une mine d’or pour notre organisme.

 

Voici la recette de la Rougail de bringelles :

 

  • Laver et couper en longueur les bringelles.
  • Arroser d’un filet de citron pour éviter toute oxydation et préserver sa belle couleur.
  • Ecraser 2 gousses d’ail et un morceau de 2cm de gingembre, les écraser pour mieux imprégner les bringèles.
  • Couper une petite échalotte ou un oignon blanc en petit dés.
  • Huile d’olive 2 càs environ
  • Les plantes aromatiques indispensables : thym, persil, coriandre ou basilic …
  • 4 pommes d’amour (tomates) bien rouge et mûre à souhait coupées en petit carré pour qu’elles fondent à la cuisson.
  • Faites chauffer de l’eau dans une grande poêle. A l’ébullition jetez l’eau et mettez votre huile.
  • Déposer oignons, ail et gingembre, thym et piment dans cet ordre là.
  • Mettez progressivement les pommes d’amour coupées en mélangeant continuellement.
  • Ajouter les bringelles en mélangeant bien le tout avec 3cà s d’eau.
  • Sel, poivre selon votre goût.
  • Le tout à feu doux pendant 10 à 15 minutes.
Rougail de bringelles
Des bringendes coupées
Les épices pour la rougail
Repas de famille
Logo de Roselyne

A manger froid ou chaud c’est toujours goûteux. Arrosé d’un filet d’huile d’olive extravierge dans votre assiette.

Accompagné de riz basmati ou thai, ou d’une satini de pommes d’amour et de coriandre fraiches, ou encore d’un carpaccio de tomates de couleur jaunes et quelques feuilles de salade pour un repas nourrisant et léger.

Quant à ses possibilités de dégustation, laissez votre créativité voyager librement. Elle sont diverses et nombreuses, en caviar, à griller, en curry, ou tout simplement à poêler avec d’autres légumes, saupoudré d’un peu de parmesan. La liste est longue selon votre disponibilité, la joie et le plaisir qui sont présents à sa rencontre.

Belle dégustation et une bonne table à vous.

 

La Santé est en toi, crée ta santé.

Roselyne Marianne

Les fruits rouges de l’été

Les fruits rouges de l’été

Admirons, découvrons, cueillons et savourons ces préparations à ciel ouvert de notre grand chef étoilé, le Soleil.

Profiter pleinement de ces petits fruits rouges parce qu’ils prennent soin du bon fonctionnement de notre cœur.

Ils facilitent la circulation sanguine dans tout notre corps. Notre peau est mieux nourrie, elle est plus belle et plus tonique.

Ces fruits rouges ralentissent le veillissement.

Grâce à leur pouvoir de béta-carotène, ils vont protéger nos cellules de toute oxydation. Ils vont s’occuper aussi de rendre notre vision plus claire pour mieux voir.

Ils stimulent la croissance de bonnes bactéries dans nos intestins.

Des fraises des bois
Des fruits rouges

Leur couleur rouge comme la betterave nettoie et augmentent la résistance de nos vaisseaux sanguins.

Et c’est tout notre corps et notre santé qui est ravivé.

La Nature sait ce dont notre organisme a besoin pour créer notre santé.

« Notre alimentation est notre médicament et notre corps est le médecin ».

Une bonne alimentaion, sa nature, c’est d’aider notre corps à se soigner et à se guérir.

Toutes les bonnes indications sont inscrites naturellement à l’intérieur d’elle pour nous faire du bien.

Fruits rouges en main

Pourquoi manger ces petits fruits rouges ?

1) Pour remercier la nature de prendre soin de nous.

2) Parce que c’est de saison.

3) Parce qu’ils nous aiment et que nous les aimons aussi.

Des fraises

Comment fait-on pour bien les recevoir à l’intérieur de nous ?

– Les cueillir à maturité.

– Bien les laver, doucher si possible.

– Ne pas les laisser tremper dans l’eau parce qu’ils vont perdre leurs vitamines.

– Les manger dans les 48h après la cueillette si possible.

– Les manger le plus possible nature, crus et bio.

– Manger de petites quantités quotidiennement.

– Si possible bien les mâcher en s’amusant à compter jusqu’à 60 à la première mise en bouche.

– Les manger en dehors des heures de repas pour optimiser leurs bienfaits nutritionnels.

Un bébé qui mange des fraises
Une fillette avec un panier de cerises
Des fruits rouges
Namasté

Conclusion :

Accueillez les fruits rouges chez vous dans votre palais de saveurs comme il se doit avec un respect mutuel en tenant compte de vos besoins personnels.

N’hésitez pas à leur dire tout le bien et l’honneur qu’ils nous font d’être là quelque soit le contexte.

Vous pouvez juste les admirer pour le plaisir qu’ils nous procurent et le courage qu’ils nous donnent.

 Je nous laisse leur raconter notre joie et notre désir respectif de nous unir avec eux.

Un bel et vigoureux été à nous tous.

La Santé est en toi, crée ta santé.

Roslyne Marianne

A la lumière de l’été 2020, tout s’éclaircit

A la lumière de l’été 2020, tout s’éclaircit

Un bébé qui mange des fraises

Si la couleur du printemps est le vert, la couleur de l’été est le rouge.

L’été s’installe dans notre cœur, son organe préféré, pour extérioriser nos émotions.

Son énergie yang est prête à toute action qui nous aide à régulariser l’excès de toutes les vibrations causé par le stress, la fatigue mentale et morale accumulés ces derniers mois.

Cette crise sanitaire, virale, bactériologique, économique, sociale, peu importe comment on l’appelle, a mis à NU= UN notre être intérieur, de toute évidence.

L’isolement forcé a donné du sens, de la conscience et une direction puissante à notre désir de prendre la responsabilité de notre vie.

L’abondance de lumière et de chaleur de cette saison d’été, vient soutenir notre croissance en dépit des doutes, des incertitudes et de l’incomfort encore suspendus dans notre air ambiant.

Le confinement a modifié notre relation sociale certes mais a enrichi la connaissance de nous-même, fortifié et réajusté ce que nous voulons être et devenir.

La nature, notre seul point de repère, et son rythme de saison poursuit son processus naturel en alternance pour notre plus grand bien.

Des cerises
Une fillette qui mange son pastèque
Le soleil dans les branches
Besoin de lumière
Au soleil
Une fillette heureuse

Bienvenue donc à l’été. C’est avec joie, gratitude et reconnaissance que nous célébrons sa présence pour nous accompagner tous et toutes sur notre chemin respectif.

Profitons de cette belle énergie pour continuer à cultiver certaines habitudes récemment acquises avec tendresse, humilité, respect, bienveillance et amour pour une plus grande sérénité.

Prendre soin de notre corps physique, émotionnel et mental est une priorité. Notre vie intérieure est la seule chose que nous pouvons maîtriser.

L’été, c’est le moment de sourire et de rire généreusement et abondamment sans raison aucune. Juste parce qu’on se sent bien et vivant. Alors manifestons pour la vie. Honorons la Vie.

Notre route n’a pas changé. C’est  toujours la route 2020.

Mais notre conscience a éclairé notre potentiel, son espace illimité et ses possibilités infinies pour nous montrer tout ce dont nous sommes capable de réaliser seul et collectivement si nous faisons preuve de cohérence et de bon sens.

L’énergie de l’été est là pour développer notre maturité par cette prise de conscience intérieure pour plus de sagesse

Mais comment fait-on pour bénéficier de la force et des bienfaits de cette puissante énergie de l’été ?

 

Voici 5 façons d’être là avec le soleil de l’été :

1. Notre corps parle. Savoir l’observer et l’écouter est incontournable. Le Soleil de l’été nous parle aussi. On sent sa chaleur sur notre peau. Sa lumière nous permet de tout voir, même si nous choisissons ce que nous voulons bien voir.

2. Se lever avec lui est une preuve d’amour et de reconnaissance pour le recevoir pleinement.

3. Observer son évolution, de son lever à son coucher, nous montre que tout grandit et évolue progressivement. Rien n’arrive avec brutalité et violence. Son essence est invisible mais son effet est visible. Dés qu’il se couche l’obscurité est là. Le manque est ressenti.

4. Sa générosité force le respect. Bons et méchants bénéficient de ces bienfaits.

5. Sa présence, sa régularité et son désir de nous servir sont inaltérables. Il reste cohérent avec sa nature. Celle de donner.

Pour pousuivre notre route 2020 avec plus sérénité, notre meilleure protection reste :

Une bonne alimentation maturée par le soleil pour nous protéger physiquement et une force émotionnelle ensoleillée pour rester aligner avec notre état d’esprit.

Pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête, c’est important d’aimer ce que nous sommes et pas uniquement ce que nous représentons (père, mère, professionnel,…).

Après avoir touché à main nue notre intérieure, nous savons aujourd’hui un peu plus que nous avons besoin d’aimer, de respirer, de manger, d’avoir un toit, de travailler, de goûter à nos relations familiales, amicales, professionnelles et d’être aimé.

FAISONS CIRCULER CETTE BELLE ET LUMINEUSE ÉNERGIE.

VIVE L’ÉTÉ.

La Santé est en toi, crée ta santé.

 

Roselyne Marianne

Des framboises